Eguzon

Le Barrage d’Eguzon

Situé à cheval sur les communes de Cuzion et d’Eguzon, ce barrage était un des plus grands d’Europe lors de sa construction entre 1917 et 1926. Le barrage et la centrale hydro-électrique ont été mis en service en 1926. La Vallée de la Creuse fut noyée sur 17 Km dans sa partie la plus pittoresque. Le 17 juin 1926, Paris était alimentée en électricité Eguzonnaise ! C’est la première fois en France qu’une ville reçoit son électricité d’aussi loin, et en provenance d’une usine hydraulique.

C’est un ouvrage de type «poids-curviligne» qui a une longueur en crête de 300 m, pour 61 m de hauteur, 54 m d’épaisseur à la base et 5 m en crête. Il retient 57 millions de mètres cube d’eau. La centrale comporte 6 groupes (turbine+alternateur) qui produisent annuellement l’équivalent de la consommation d’une agglomération de 41.000 habitants, à peu près comme la ville de Châteauroux. En cas de crue, EDF donne la priorité absolue à l’écoulement des eaux au détriment de la production électrique, en aucun cas elle n’aggrave la crue.

Découvrez l’usine et le barrage hydro-électriques d’Eguzon grâce à une visite gratuite les mercredis et jeudis sur réservation obligatoire (15 personnes max.). Renseignez-vous au 05 34 39 88 70 du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et de 14h à 18h ou par mail à : visites.edf.eguzon@manatour.fr. Site internet : http://www.edf.fr/vienne-creuse


Gargilesse

Le Barrage de la roche aux Moines

Situé sur les communes de Baraize et Gargilesse, ce petit barrage de type poids-rectiligne fut mis en service en 1933. Il mesure 18,50 m de haut, pour une longueur de 125 m. Son nom lui vient d’un rocher tout proche qui ressemble à un moine encapuchonné. Situé à 8 Km en aval du barrage d’Eguzon, le barrage de la Roche aux Moines sert à la régulation de la Creuse et à la production d’électricité. Ce barrage a créé une retenue d’eau, le Lac de la Roche aux Moines, plan d’eau de 70 ha, prisé des pêcheurs.


Badecon-le-Pin

Le Barrage de la Roche Bât l’Aigue

Si le barrage actuel date de 1977, c’est ici que fut édifié, en 1907, le premier barrage hydroélectrique sur la vallée. Il sonnait le glas de la reproduction des saumons sur cette rivière. Une échelle à poissons devait être construite mais elle n’a jamais vu le jour… Son nom vient d’un grand rocher qui était présent à cet endroit, et contre lequel l’eau (ou “aigue“ en occitan) venait se jeter. La pierre de ce rocher a servi à la construction du barrage.


stars

Votre avis nous intéresse

Toujours soucieux de nous améliorer, nous sommes à votre écoute.

Laissez un avis