Eguzon

Le Château d’Eguzon

C’est au XVème siècle que fut construit le château féodal dont il ne reste que les vestiges de l’entrée : Le portail, les douves et une petite tour. La tour est couverte en bardeaux de châtaignier. Après avoir appartenu aux différents seigneurs d’Eguzon puis à des propriétaires privés, la Commune d’Eguzon en a fait l’acquisition en 2000 pour y installer la Mairie ainsi que le Musée de la Vallée de la Creuse qui, lui,  se situe dans les anciennes écuries du château.


Gargilesse

Le Château de Gargilesse

Seule la poterne, qui date du XIIème siècle, témoigne de l’ancien château qui fut détruit vers 1650 à l’époque de la Fronde. Il tomba dans l’oubli, jusqu’en 1750 où l’on reconstruit sur les ruines «un château neuf » : c’est le manoir de style XVIIIème siècle, qui fait maintenant office de galerie d’Art, qui se visite aujourd’hui.

CHÂTEAU de GARGILESSE
36190 GARGILESSE
Tel : 02 54 47 76 16
chateaudegargilesse@wanadoo.fr
www.chateaudegargilesse.com


Cuzion

Le Château de Châteaubrun

Ce château privé est inscrit à l’Inventaire des Monuments Historiques depuis 1926. George Sand écrivait en le citant : « Du haut de ce donjon, on découvre le plus beau panorama de France ». Il aurait été fondé entre 1180 et 1208 par Hugues de Lusignan. Construite sur un éperon rocheux, la forteresse défendait le seul gué d’accès (actuel site du Pont des Piles), entre Crozant et Gargilesse. Elle faisait partie de la ligne de défense de la Province de la Marche qui séparait les terres de la langue d’Oïl et de la langue d’Oc.

Aujourd’hui restauré, le château de Chateaubrun présente une collection des œuvres du potier, sculpteur et propriétaire Guy Baudat. Ces sculptures monumentales trouvent, dans ce cadre historique, un formidable écrin qui les met en valeur, fait ressortir leur force et leur message.

Visites commentées organisées pendant l’été par l’Office de Tourisme d’Eguzon, et ouverture durant les Journées du Patrimoine.
www.chateaubrun.fr

Le Château de Bonnu

Le château de Bonnu (fermé à la visite) est un petit joyau qui se dresse au milieu d’un village typique. Construit entre le XIIème et le XIVème siècle, il a été remanié au XVIIème siècle. Le château de Bonnu est cerné de douves, flanqué de tourelles et couvert d’une toiture dite à la Mansart. A l’origine, Bonnu était une tour à signaux qui servait de relais entre les forteresses des environs. La bâtisse fut restaurée au XXème siècle, les fossés recreusés et remis en eau. La forteresse présente désormais un aspect moins sévère.


Crozant

Les Ruines du château de Crozant

Le promontoire rocheux, en forme de navire, sur lequel fut construite la forteresse de Crozant, est connu des hommes depuis les temps les plus reculés. Implanté au confluent de rivières et autrefois entouré de collines à la végétation rase, il constituait un site défensif exceptionnel, facile à protéger. Cette forteresse, construite aux alentours du XIIIème siècle, occupait totalement l’éperon rocheux. Le vaste espace, délimité de remparts (environ 1 Km), se divisait en 3 cours protégées par 10 tours de formes et d’époques différentes.

Les Guerres de Religions, l’abandon par ses propriétaires puis un tremblement de terre en 1606 lui ont donné son état actuel. Longtemps délaissé, le site de l’ancienne forteresse est récemment devenue propriété de la commune avec l’aide du Conseil Général de la Creuse et des efforts importants sont, faits pour entretenir et valoriser ce site majeur.

Ouverture :

Vacances scolaires, toutes zones
– Pâques : tous les jours, de 14h à 18h
– Été : tous les jours, de 10h à 12h30 et de 14h30 à 19h
– Toussaint : tous les jours, de 14h à 18h

Hors vacances scolaires
– Mai, juin, septembre et octobre : samedi, dimanche, jours fériés et ponts, de 14h à 18h

FORTERESSE DE CROZANT
05.55.89.09.05
www.sites-valleedespeintres.com


Ceaulmont

Le Château de la Prune au Pot

Ce château féodal du XIIIème siècle doit son nom à la famille Pot qui en fut propriétaire jusqu’en 1484. Sans réelle vocation militaire, son rôle fut d’avantage d’être le centre d’exploitation du patrimoine foncier environnant. Cet édifice aurait accueilli Henri IV pendant trois jours durant les guerres de religions et le siège d’Argenton en 1589. La Tour de la Fontaine tient son nom de la source qu’elle abrite. Une légende raconte qu’autrefois les jeunes filles du village demandaient au seigneur l’autorisation de venir s’y mirer afin d’y découvrir le visage de leur promis dans les reflets de l’eau…

stars

Votre avis nous intéresse

Toujours soucieux de nous améliorer, nous sommes à votre écoute.

Laissez un avis